Qu’est-ce que l’ estime de soi ? Est-ce de la confiance en soi ? Pourquoi dès la naissance, doit-on apprendre à s’accepter et ne plus se juger ? Découvrez-le dans cet article !

1/ Définition de l’ estime de soi

Comme son nom l’indique, l’ estime de soi est une évaluation, une estimation de soi-même. C’est une mesure de la cohérence de soi et de ses valeurs. Et la mesure est bien entendu subjective. Elle repose sur l’évaluation de nos actions. Vous entendez bien que si votre action est dévaluée, vous êtes dévaluée au même titre. miser-sur-soiCela signifie que vous vous jugez au travers de vos actions mais aussi à travers un filtre qui est : votre perception subjective des faits. D’abord, vous n’êtes pas vos actions. Ensuite, votre jugement est subjectif et dépend de plusieurs facteurs (humeur, intensité d’auto-exigence, contexte actuel, etc.) L’ estime de soi est une valeur fragile : elle change constamment.

2/ La confiance en soi, c’est comme l’ estime de soi ?

Bien qu’on les confonde souvent, ces deux concepts sont distincts. En effet, la confiance amène à un sentiment plus ou moins de sécurité tandis que l’estime à une opinion. Avoir confiance en soi c’est évaluer qu’on a les capacités à traiter une situation : combien je me considère capable. Tandis que l’estime de soi représente, selon Rogers, le degré selon lequel un individu se valorise et s’accepte lui-même. L’estime de soi est en rapport avec les sentiments ou les émotions que les personnes éprouvent à la suite des évaluations d’elles-mêmes.

3/ L’ estime de soi évolue telle ?

Heureusement que Oui ! Le propre de l’Homme est d’évoluer et dans tous les domaines en commençant par lui-même. C’est même un devoir pour chacun de nous, humains conscients, d’évoluer ! Aussi difficile que cela puisse paraître, nous devons nous donner des objectifs, des challenges à nous-même. Sortir de sa timidité, de sa nervosité ou bien, dans ce cas : apprendre à ne pas se dévaloriser. estime de soiSi le concept d’ estime de soi vous rappelle un amour inconditionnel de soi-même, vous ne vous trompez pas vraiment. L’objectif de chaque individu est de finir par s’aimer soi-même et les autres inconditionnellement. Mais commençons par nous-même, vous voulez bien ?  Pour en revenir au concept d’estime de soi, l’objectif de cet article est de vous faire comprendre qu’il est destructeur de s’auto saboter ou de s’auto dévaloriser. Etre exigeant envers soi-même peut-être utile. L’être trop est à l’inverse contre-productif.

5/ Quels sont les avantages d’une bonne estime de soi ?

S’estimer et se respecter est un préalable indispensable pour vivre une vie harmonieuse et tournée avec confiance envers autrui. L’éducation, la société, nos prédispositions génétiques nous transmettent, très souvent, une vision culpabilisante de nous-même et limitative de nos nos capacités et notre potentiel. S’estimer et se respecter est le prélude d’une vie harmonieuse et équilibrée. En s’acceptant soi-même, on apprend qu’on n’est pas parfait. Savoir que nous avons le droit d’échouer, d’être vulnérable permet de prendre plus de risque et de grandir. D’aller plus vers soi-même. C’est l’auto-dévalorisation qui freine et biaise nos interactions avec la vie. Oui la vie : cet élan vital qui nous donne envie de nous lever le matin ou de nous relever après nos chutes. Ce n’est pas pour rien qu’une mauvaise estime de soi est en corrélation positive avec la dépression.
A retenir : S’accepter inconditionnellement. On a toute la vie pour évoluer.

6/ Comment améliorer son estime de soi ?

Apprenez à vous aimer. Cette phrase parait vraiment bateau mais elle a un sens très important pour nous. Aimer, c’est accepter ce qui est. On ne peut pas changer les autres mais on peut se changer soi. Alors pourquoi m’accepter ?

« Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer. » Carl Rogers

Il est d’abord question de changer d’état d’esprit et de devenir auto-bienveillant. Chérissez-vous. Vous passerez votre vie dans votre corps et avec votre esprit. Acceptez les et prenez-en soin, ils vous le rendront.
Astuce : vous pouvez tenir un cahier et relever vos ruminations. Les phrases de votre Ego qui vous dévaluent, vous rendent triste, nerveux (se) ou dans un sentiment de peur. Relevez les et, en face, écrivez l’inverse !  « Je suis nul » devient « je suis toujours capable ». Et vous vous amusez à jouer à un ping-pong mental. Cela peut être épuisant au début. Certes. Mais c’est très rentable. Vous verrez les résultats très vite. Le tout est d’être rigoureux (se) ! Bonne chance…

 

Source : Consciemment.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *