Les senteurs ont joué un rôle important, depuis la nuit des temps et dans toutes les civilisations. Elles étaient principalement utilisées dans le but de se relier au divin ou de libérer les âmes après la mort, lors de cérémonies religieuses.
Dans les médecines anciennes, elles étaient source de guérison pour l’esprit, la psyché et le corps. Les senteurs avaient un parfum de sacré.

Je ne vais pas dérouler ici toute l’histoire passionnante du parfum, mais, il faut savoir qu’au détour du XIXeme siècle, avec l’ère industrielle, la science moderne a rendu possible la synthétisation des molécules odorantes, ce qui a favorisé le développement et la commercialisation intensive des parfums. De plus, les fragrances sont aujourd’hui utilisées uniquement comme objet de séduction.

Huiles-essentielles-technique-de-relaxation-300x200

Il est temps de changer d’état d’esprit en rénovant et en sacralisant ce précieux élixir, tout en redécouvrant sa richesse thérapeutique !
Traditionnellement, un parfum est constitué de trois notes qui représentent le corps du parfum : la note de tête, la note de cœur et la note de fond.
La note de tête agit plus particulièrement sur la pensée, en favorisant : la réflexion, la concentration, la clarté d’esprit, les prises de décision, le potentiel d’émerveillement… Les senteurs sont fraîches et légères.

La note de cœur contribue à affiner le sentiment : pacifier les émotions, gérer le stress, approfondir les ressentis, développer les vertus et les aspirations… Elle prolonge la fraîcheur des notes de tête et sont un doux médiateur pour les notes de fond. Elle se définie par des senteurs florales et chaudes.

La note de fond renforce la volonté : passer à l’action, mettre en œuvre un projet, développer sa créativité, approfondir sa méditation… Elle est le fondement du parfum et exhale des senteurs riches et denses.

L’alchimie qui découle d’un composé odorant, constitue la quintessence ou l’âme du parfum. Cette âme, consciemment et profondément inhalée, permet de s’emplir de multiples bienfaits.

Créer sa propre composition est évidemment l’idéal ! Un parfum qui répond aux vœux les plus profonds de notre cœur, peut se révéler un soutien et un réconfort merveilleux, dans tous les domaines de sa vie.

Il est indispensable d’utiliser des essences naturelles et dans la mesure du possible, biologiques. Il existe des huiles essentielles, des zestes, des concrètes, des absolus, des résinoïdes, que l’on peut utiliser dans les parfums.

Voici quelques exemples de compositions simples. Les huiles essentielles sont données à la goutte, pour un flacon de 50 ml. Ajoutez de l’huile de Jojoba (qui est en réalité une cire). Vous pourrez respirer votre onguent ou vous masser délicatement le centre de la poitrine, le plexus solaire ou les avant bras, pour ressentir ses bienfaits…

Retrouver la paix intérieure et favoriser la méditation :
3 gouttes de citron
– 4 de Néroli
– 4 de Rose de Damas
– 2 de Angélique
– 2 d’Encens

Lâcher prise, dans une situation tendue :
4 de Mandarine
3 de Lavande fine
– 3 d’épinette noire
– 2 de Mélisse
2 de Cèdre du Liban

Se réconforter dans une situation d’insécurité :
4 de Petit grain bigaradier
– 4 de Laurier Noble
3 d’Hélichryse
2 d’Ylang ylang
– 2 de Nard

A votre onguent parfumé !

La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit,

une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.

Baruch Spinoza

Nadia Abès, créatrice de parfum individualisé et Conseillère en phyto-aromathérapie.

Source : Ethique et création

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *